Votre habitation

Que faire en cas de dommages suite a une tempete?

Dommages suite à une tempête : que faire ?

Ce n’est pas parce que c’est l’été que vous êtes à l’abri de violentes rafales de vent. En effet, un orage de chaleur avec de fortes rafales de vent provoquera souvent d’importants dégâts. Serez-vous donc couvert en cas de tuiles envolées ou de clôture arrachée ? Et que devez-vous faire pour être indemnisé ? C’est ce que vous lirez ici.

Quelles sont les assurances couvrant les dommages provoqués par une tempête ?

Votre assurance omnium indemnisera les dommages à votre voiture. Si vous n’avez qu’une assurance RC, alors vous devrez alors peut-être supporter les frais vous-même, à moins que les autorités ne reconnaissent la tempête comme catastrophe naturelle (voir plus loin).

Par ailleurs, votre assurance incendie ou habitation interviendra quant à elle pour les dommages à votre maison. Tout ce qui tient à la maison ou se trouve autour sera aussi le plus souvent assuré : panneaux solaires, abri de jardin et clôture donc, mais pas les meubles de jardin en principe, même si vous pouvez souvent les faire assurer.

Enfin, que ce soit pour l’omnium comme pour l’assurance incendie, il y aura toujours une franchise, ce qui signifie que vous devrez toujours payer une partie des dommages.

À partir de quand parle-t-on de tempête ?

Bonne question : quand parle-t-on de vent et quand parle-t-on de tempête ? La plupart des assureurs parlent de tempête dès que la station IRM la plus proche enregistre un pic de vitesse à 80 km/h.

Ainsi, les choses sont a priori claires : à partir de vitesses de vent de 80 km/h, vos dommages seront indemnisés. Sauf que les rafales de vent pendant un orage peuvent être si localisées que cela ne sera pas forcément enregistré par la station de mesurage. Et en principe, vos dommages ne seront donc pas indemnisés.

Cependant, si des bâtiments similaires ont toutefois aussi été endommagés dans le voisinage, vos dommages seront alors aussi pris en charge par l’assurance incendie. 

Vous n’avez pas d’assurance ?

Même si vous faites partie de cette minorité de la population qui ne possède pas d’assurance omnium et/ou incendie ou si votre assureur refuse de vous indemniser pour l’une ou l’autre raison, vous aurez encore une chance d’être indemnisé si le gouvernement régional reconnaît la tempête comme catastrophe naturelle. De ce fait, vous devrez alors pour cela introduire un dossier.

Que faire en cas de dommages suite à une tempête ?

Si des tuiles sont tombées de votre toit et qu’il pleut à l’intérieur de votre maison, il sera bien évidemment conseillé de trouver le plus rapidement possible une solution de secours pour limiter les dégâts. Néanmoins, évitez de monter vous-même sur le toit et appelez plutôt les pompiers ou un couvreur !

Faire réparer directement les dégâts ne sera toutefois pas une bonne idée. Effectivement, prévenez d’abord votre courtier en assurances. Ainsi, votre assureur devra en effet d’abord évaluer les dommages.

Comment déclarer des dommages après une tempête ?

Après avoir averti votre courtier, faites de préférence ce qui suit :

  • Prenez des photos (globales et détaillées) des dommages.
  • Faites effectuer une première estimation des frais.

Allianz offre également la possibilité de déclarer rapidement un sinistre grâce à la très pratique app Allianz Connect. Vous y trouverez aussi un professionnel pour effectuer les réparations.

Envie de savoir si vous serez bien assuré en cas de dommages dus à une tempête ? Renseignez-vous auprès de votre courtier en assurances.