Votre famille

Déblayez votre trottoir !

Cette année, l’hiver s’est fait attendre, mais la neige est maintenant tombée sur différentes parties de notre pays. Les uns attendent depuis des mois déjà de voir les premiers flocons apparaître, les autres n’apprécient guère la neige. Saviez-vous que vous êtes obligé de déblayer ou de rendre non glissant votre trottoir s’il est couvert de neige ou de verglas ? Nous vous donnons quelques conseils à ce sujet et vous présentons les risques auxquels vous êtes exposé si vous ne le faites pas.

Que risquez-vous si vous ne déblayez pas votre trottoir ?

Si vous ne déblayez pas votre trottoir recouvert de neige ou de verglas, vous êtes passible d’une amende administrative dont le montant varie en fonction des communes et qui peut aller jusqu’à 250 euros ! Si un accident se produit en raison du manque d’entretien de votre trottoir, un procès-verbal est établi.

Qui est responsable en cas d’accident ?

Si quelqu’un venait à glisser sur votre trottoir, c’est à la victime de démontrer que sa chute est due au manque d’entretien de votre trottoir. Si la victime parvient à le prouver, votre responsabilité est engagée. Vous pouvez alors faire intervenir votre assurance familiale pour indemniser les dommages.

Comment déblayer mon trottoir lorsqu’il a neigé ou gelé ?

Vous devez enlever la neige et le verglas sur toute la largeur de votre trottoir.

Quelques conseils :

  • Utilisez une pelle à neige et une brosse.
  • Rassemblez la neige déblayée en bordure de trottoir afin de rendre aisé le passage pour les piétons et de ne pas entraver la circulation. Lorsque la neige dégèle, l’eau pourra alors facilement être évacuée.
  • Si votre trottoir est encore un peu verglacé, épandez du sel. Mieux vaut le faire de façon préventive, mais pensez à l’environnement et n’épandez du sel que lorsque c’est vraiment nécessaire (déblayer la neige à l’aide d’une bonne pelle est souvent suffisant). N’épandez du sel qu’aux endroits où il y a du passage (pas dans les accotements et les fossés). N’épandez pas plus d’une poignée de sel par mètre carré.
  • Enlevez la gadoue avant qu’elle ne gèle à nouveau.
  • Il est par ailleurs interdit de verser de l’eau sur votre trottoir pour que vos enfants fassent des glissades dessus, par exemple.