Votre famille

Casque de vélo : une protection importante

De plus en plus de gens utilisent leur vélo : pour aller à l’école, au travail, au club de sport, … Et c’est très bien ! Car plus il y aura de cyclistes sur les routes, plus les automobilistes feront attention et devront adapter leur style de conduite. Néanmoins, vous restez en tant que cycliste un usager faible de la route et mieux vaut penser vous-même à votre sécurité. En portant un casque de vélo par exemple.

 

Quand le casque de vélo protège-t-il ?

Un casque de vélo offre la meilleure protection quand vous tombez à une vitesse de 20 km/h maximum. C’est le cas par exemple si vous perdez l’équilibre, heurtez un piquet ou devez freiner ou faire un écart subitement. Toutes ces situations représentent un tiers des accidents de vélo. Un casque réduit donc sensiblement le risque de lésion à la tête dans un accident de vélo sur trois. Avez-vous encore besoin d’autres arguments pour en porter un ?

 

À qui le casque de vélo est-il le plus utile ?

Comme les enfants et les personnes âgées tombent plus souvent à vélo, un casque de vélo est vivement recommandé dans leur cas. Ceux qui utilisent un vélo électrique ont aussi tout intérêt à en porter un. Ce type de vélo étant plus lourd et plus rapide, avec en outre une répartition différente du poids, il provoque aussi plus souvent des chutes. Si vous avez un speed pedelec (jusqu’à 45 km/h), le port du casque sera alors obligatoire, comme pour un vélomoteur. Ce casque devra protéger non seulement votre tête, mais aussi votre cou et les tempes.

 

Quel casque de vélo choisir ?

Un casque de vélo doit être sûr, bien tenir et de préférence aussi joli à voir.

Voici ce à quoi vous devez faire attention :

• un casque pour adulte doit porter le label de qualité CE EN-1078, un casque pour enfant le label EN-1080.

• le casque doit être bien réglé pour ne pas être trop serré, mais aussi pour ne pas tomber vers l’avant ou vers l’arrière. Essayez-le dans le magasin.

• si vous portez souvent des lunettes (de soleil) quand vous faites du vélo, mettez-les au moment d’essayer le casque.

• choisissez de préférence un casque d’une couleur voyante ou avec des bandes réfléchissantes.

• méfiez-vous des casques d’occasion : même si vous ne voyez rien en apparence, rien ne dit qu’ils ne seront pas endommagés à l’intérieur. Mieux vaudra du reste toujours racheter un casque neuf après un accident.

 

Comment bien mettre un casque de vélo ?

Un casque de vélo ne pourra vraiment vous protéger qu’à condition d’être bien mis. Veillez à ce qu’il soit bien horizontal sur votre tête, recouvre vos tempes et soit bien attaché. Le casque ne pourra pas tomber vers l’avant ou l’arrière au moindre mouvement de tête. Les sangles sur les côtés doivent libérer totalement vos oreilles. Vous devez idéalement pouvoir placer deux doigts entre le menton et la sangle.

 

Comment être encore mieux protégé en tant que cycliste ?

Votre sécurité en tant que cycliste ne dépendra hélas pas uniquement de vous. Vous avez malgré tout une panne ou un accident ? Pensez alors à l’assistance vélo prévue dans votre assurance familiale. Une assurance Accidents vie privée pourra aussi être utile.

Renseignez-vous auprès de votre courtier.