Votre famille

200.000 accidents à l’école chaque année. Votre enfant est-il assuré ?

Rentrée des classes. Vos enfants ont sans doute repris le chemin de l’école. Saviez-vous que chaque année, quelque 200.000 accidents se produisent dans les écoles belges ? Il s’agit souvent de petits accidents, provoquant des blessures légères. Mais si votre petit galopin est imprudent lors d’une sortie scolaire et se retrouve à l’hôpital ? Et qui payera les frais si votre fils ou votre fille blesse un autre enfant au cours d’un jeu ou d’une dispute ? Que couvre l’assurance scolaire ? Nous vous donnons toutes les explications utiles.

Que couvre l’assurance scolaire ?

Si votre enfant est victime d’un accident, l’assurance scolaire vous rembourse les frais médicaux. Généralement, les accidents pendant les voyages scolaires ou d’autres sorties sont couverts. À condition, évidemment, que l’école ait souscrit une telle assurance. Renseignez-vous au moment d’inscrire votre enfant. Il est intéressant de demander aussi ce qui est assuré exactement, et jusqu’à quels montants. Vous éviterez ainsi les surprises. Si vous estimez que les couvertures de l’assurance scolaire sont insuffisantes, vous pouvez souscrire vous-même une assurance accidents.

Si votre fils ou votre fille est responsable de la blessure d’un autre enfant, l’intervention ou non de l’assurance scolaire dépend des conditions spécifiques de celle-ci. Mais ce type d’accident est assez souvent couvert. En revanche, les dommages provoqués par votre fils ou votre fille au niveau du bâtiment scolaire ou des vêtements des autres élèves peuvent être exclus. Songez au scénario classique, où votre fils envoie la balle de football dans la fenêtre de la classe. Ou à la grosse dispute, au cours de laquelle votre fille déchire le manteau coûteux d’une compagne de classe. Lorsque de tels risques sont exclus de l’assurance scolaire, ce sont les parents qui doivent payer les coûts. Sauf si vous avez une assurance familiale, bien qu’il y ait toutefois une franchise à payer.

À l’école à vélo

Si  vos enfants se rendent à l’école à vélo, ils sont considérés comme des usagers faibles de la route dans la législation applicable à la circulation routière et aux assurances. En cas d’accident impliquant une voiture, leurs dommages seront en principe pris en charge par l’assureur RC auto du conducteur concerné. Si par contre votre enfant renverse un piéton, sa responsabilité risque d’être engagée. Ce type d’accident est couvert par l’assurance RC familliale.

Tenez compte aussi du fait qu’ils peuvent avoir un problème avec leur vélo, et rester soudainement sur le bord de la route, sans aide. Si vous avez souscrit une assurance familiale chez Allianz, votre fils ou votre fille peut compter sur une assistance vélo. Nous veillons alors à ce qu’il ou elle soit aidé(e) : soit nous réparons le vélo sur place, soit nous ramenons votre enfant à la maison.

Encore des questions ? Contactez un courtier près de chez vous pour un complément d’information !