Votre argent

Investir dans une épargne à long terme en 2018 ? N’hésitez plus !

L’épargne-pension n’est pas la seule formule intéressante pour épargner pour votre pension. L’épargne à long terme peut aussi vous aider à vous constituer une belle réserve. Avec, en plus, un bel avantage fiscal à la clé. Vous voulez tout savoir à ce sujet ? Lisez alors ce qui suit!.

L’épargne à long terme, qu’est-ce que c’est ?
L’épargne à long terme consiste à verser régulièrement des primes dans une assurance de branche 21 (avec rendement garanti et participation bénéficiaire éventuelle), une assurance de branche 23 (associée à des fonds de placement) ou une combinaison des deux. Et quand vous prendrez votre pension légale plus tard, le capital épargné vous sera versé, après déduction des taxes il est vrai. Ce capital constituera un bonus bienvenu en plus de votre pension légale et vous permettra de faire ce que vous voulez une fois à la retraite.
 
Avantages fiscaux en 2018
Les primes versées pour l’épargne à long terme vous donneront droit à un avantage fiscal de 30 %. Autrement dit :  si vous versez 1.000 € dans un contrat d’épargne à long terme, il vous suffira de l’indiquer dans votre déclaration d’impôt et vous paierez ainsi 300 € d’impôts en moins. Avouez que ça ne se refuse pas !

Prime maximale pour l’épargne à long terme en 2018
Le montant maximum que vous pourrez verser par an dans votre épargne à long terme dépendra de vos revenus. Plus vos revenus seront élevés, plus votre prime maximale le sera aussi. Avec toutefois un maximum absolu  de 2.310 € pour 2018. Pour vous donner une idée, ce montant correspond à des revenus professionnels supérieurs à environ 34.000 €. Si vous versez ce maximum, votre avantage fiscal s’élèvera à 693 €.

Mariés ou cohabitants : deux contrats ou un seul ?
Les couples mariés et cohabitants (légaux ou de fait) peuvent conclure deux contrats d’épargne à long terme. Chacun des partenaires peut ainsi bénéficier d’un avantage fiscal à travers son contrat.

Avantage fiscal si vous avez aussi un crédit logement ?
Aurez-vous aussi droit à l’avantage fiscal si vous avez acheté une maison et avez conclu pour cela un emprunt ? Pas toujours. Méfiance donc. L’avantage fiscal pour l’épargne à long terme fait partie du même panier que l’avantage fiscal pour un crédit hypothécaire (bonus logement) et les assurances solde restant dû. Si vous avez conclu un emprunt hypothécaire, il y aura alors de fortes chances pour que votre panier soit déjà totalement rempli et qu’il ne reste donc plus de place pour l’avantage fiscal lié à l’épargne à long terme. Cela ne signifie pas pour autant qu’il n’existe plus de possibilités d’épargne dans votre cas. Vous pouvez toujours épargner pour votre pension à travers un plan d’épargne non fiscal.

Cumulable avec une épargne-pension et une PLCI ?
Si vous êtes un particulier, vous pouvez parfaitement combiner épargne à long terme et épargne-pension. Si vous êtes indépendant sans société, vous pouvez encore conclure une Pension libre complémentaire pour indépendants (PLCI) et/ou une Convention de Pension pour Travailleurs Indépendants (CPTI) en plus. Si vous avez une société en tant qu’indépendant, un engagement individuel de pension (EIP) en plus d’une PLCI peut alors aussi constituer une option. Vous lirez tout ici sur les possibilités de constitution d’une pension complémentaire pour les indépendants.

Épargne à long terme avec Allianz
L’épargne à long terme vous intéresse ? Contactez alors votre courtier. Il calculera votre prime maximale et préparera votre police Allianz ! Lisez aussi notre blog Épargne-pension en 2018 : que devez-vous savoir ?