Votre argent

Déclaration d’impôts 2018 : que devez-vous savoir ?

Vous avez jusqu’au 29 juin 2018 pour rentrer votre déclaration d’impôts. Si vous optez pour Tax-on-web, la date limite est fixée au 12 juillet 2018. Comme les semaines filent à grande vitesse, il vaut mieux s’y mettre tout de suite. Nos trucs et astuces vont vous permettre d’aller de l’avant !

Bonnes nouvelles
La déclaration est un peu plus simple et claire cette année. Elle compte quelques dizaines de codes en moins que l’année dernière et vous ne voyez que les codes qui vous concernent. Vous ne voyez, par exemple, que les codes flamands et fédéraux ou seulement les codes wallons et fédéraux.

Vous faites partie des trois millions de personnes qui vont recevoir une déclaration simplifiée dans leur boîte aux lettres ? Dans ce cas, tout est rempli d’avance pour vous et il vous suffit d’indiquer si vous êtes d’accord ou pas. En 2017, 94 % des contribuables ont accepté leur déclaration simplifiée en l’état. Cela concerne principalement les pensionnés, les bénéficiaires d’allocations et les étudiants-jobistes.

Si le nombre total de codes diminue, en revanche, 22 nouveaux codes ont été introduits. Par exemple, pour les crédits-logement, les parents isolés avec enfant(s) à charge et les produits ou profits réalisés dans l’économie de partage.

Facilitez-vous la vie avec Tax-on-web
Vous pouvez introduire votre déclaration au moyen de l’enveloppe brune traditionnelle ou bien en ligne via Tax-on-web . L’année dernière, 3,77 millions de déclarations ont été introduites en ligne. Ce procédé vous offre plusieurs avantages :

• vous pouvez vous connecter avec votre e-ID ou avec l’appli itsme.
• certaines données à caractère personnel sont automatiquement saisies.
• le système vous guide à travers l’ensemble de la déclaration.
• l’outil vous avertit lorsque vous faites une erreur.
• vous pouvez faire une comparaison avec votre déclaration de l’année précédente.
• vous obtenez immédiatement une estimation du montant d’impôts que vous récupérez ou que vous devez encore payer.

Conseils pratiques pour votre déclaration d’impôts
De plus, ces conseils vous aideront à remplir votre déclaration d’impôts encore plus facilement.

1. Regroupez toutes vos attestations. Vous éviterez ainsi de devoir les chercher quand vous commencerez à remplir votre déclaration.

Vous devez immanquablement avoir ces documents sous la main :
– relevé salarial de l’année précédente
– attestations de :
o crédits-logement
o épargne pension et épargne à long terme
o garderie
o libéralités
o titres-services
o …

2. Introduisez votre déclaration à temps, sinon vous risquez une lourde amende. Quelles sont les échéances?
– Déclaration sur papier : 29 juin 2018. Tenez compte du fait que la Poste met quelques jours pour acheminer votre déclaration.
– Tax-on-web : 12 juillet 2018.
– Via votre comptable : 25 octobre 2018.

3. Faites-vous aider par un spécialiste
Vous avez des questions spécifiques ou vous ne savez pas par où commencer pour remplir votre déclaration ? Alors, faites appel à un spécialiste. Par exemple, vous pouvez assister, jusqu’au 29 juin, à une séance d’explications organisée dans les locaux du SPF Finances. Vous pouvez aussi vous adresser à votre courtier d’assurance ! Il peut également vous conseiller sur la façon de payer le moins d’impôts possible grâce à votre épargne pension ou votre épargne à long terme.

Lisez nos blogs
Épargne-pension en 2018 : que devez-vous savoir ? et

Investir dans une épargne à long terme en 2018 ?