Votre argent

Déclaration d’impôt : explications des changements et quelques astuces

L’été est en vue, et cela signifie également que le délai pour votre déclaration d’impôt annuelle se rapproche. Plusieurs codes ont été ajoutés à la déclaration d’impôt cette année. Cela pourrait faire peur, mais il n’y a vraiment aucune raison de paniquer. Vous trouverez ici quelques explications sur ce qui a changé ainsi que quelques astuces pour vous aider à remplir votre déclaration.

Quels sont les changements par rapport à l’année passée ?

43 nouveaux codes ont été ajoutés et 5 ont été supprimés cette année, ce qui fait donc 38 codes supplémentaires. Mais ils ne devront pas tous être complétés par tout le monde. Sur les 810 codes existants, le fisc en remplit déjà 302 à l’avance. La plupart des gens qui ont un prêt en cours pour leur maison devront néanmoins remplir de nouveaux codes ou des codes supplémentaires.

Pourquoi ces nouveaux codes ?

Ces nouveaux codes sont, entre autres, dus aux modifications opérées au niveau des réductions d’impôt régionales, mais aussi aux mesures prises par le gouvernement en vue d’améliorer la compétitivité. Il s’agit donc d’une bonne nouvelle pour notre économie. Faites un tour sur le site du Service public fédéral des Finances, vous y trouverez de nombreuses informations sur votre déclaration 2016.

3 astuces pour remplir votre déclaration d’impôt

1. Soyez complet

On vous demande une foule de données et vous avez tout intérêt à indiquer des informations correctes. Voici quelques astuces pour éviter le stress lors du remplissage :

  • Utilisez Tax-on-web : en complétant votre déclaration fiscale en ligne, vous bénéficiez non seulement de plus de temps, mais aussi de plusieurs outils pratiques. Ce site web vous accompagne pas à pas dans votre déclaration et certaines données personnelles sont même automatiquement remplies. Si vous faites une erreur quelque part, une notification apparait directement à l’écran.
  • Consultez votre déclaration d’impôt de l’année passée : via Tax-on-web, vous pouvez demander un document PDF de votre déclaration d’impôt précédente. De cette façon, vous pouvez voir quels champs vous avez l’habitude de compléter et vous vous épargnez de longues recherches.
  • Rassemblez tous les documents avant de remplir votre déclaration : lors du remplissage d’une déclaration fiscale, certains documents sont incontournables. Nous ne parlons pas uniquement de votre carte d’identité et compte bancaire, mais aussi de vos fiches de salaire, prêt hypothécaire, épargne-pension, dons, frais de garde…

2. Soyez ponctuel

Remplir sa déclaration fiscale trop tard n’est en aucun cas une option. Les retardataires sont en effet sanctionnés. Vous risquez ainsi de devoir payer plus d’impôts (jusqu’à 200% supplémentaires) ou une amende. Soyez particulièrement attentif aux aspects suivants :

  • Dans le cas d’une déclaration en version papier, tenez compte du temps d’envoi. Envoyez donc votre déclaration au plus tard trois jours avant la date limite de soumission.
  • La date de soumission de votre déclaration papier est expirée et il est trop tard pour utiliser Tax-on-web ? Vous pouvez toujours faire appel à un spécialiste (conseiller fiscal, comptable ou comptable-fiscaliste). Celui-ci bénéficie de quelques mois supplémentaires pour remplir votre déclaration.

3. N’hésitez pas à demander de l’aide

Vous avez des doutes sur certains éléments ? Faites alors appel à un professionnel. Ainsi, vous avez l’assurance de ne commettre aucune faute. Car comme vous le savez probablement, le fisc fait preuve d’une grande sévérité sur les erreurs, même s’il n’y avait aucune intention malveillante.

Saviez-vous que des solutions d’épargne et d’investissement peuvent vous faire bénéficier d’un allègement fiscal ? Contactez un courtier près de chez vous pour plus d’informations.