Votre argent

Comment faire fructifier vos économies ?

Les intérêts générés par les comptes épargne ont atteint un niveau historiquement bas. Si l’on tient compte de l’inflation, votre argent perd chaque année de sa valeur et l’on peut alors parler de perte du pouvoir d’achat.  Mais cela n’empêche toutefois pas les Belges de placer massivement leurs économies sur des comptes épargne, pour un montant total de plus de 250 milliards d’euros. Heureusement, il existe des alternatives pour rentabiliser votre argent. En voici un aperçu !

Investir : estimez bien les risques

Investir vos économies est financièrement plus intéressant que de les laisser sur un compte épargne. Le rendement potentiel est en effet bien plus élevé. Mais investir s’accompagne bien entendu de risques et vous n’avez généralement pas la certitude de bénéficier d’un rendement garanti. Il s’agit dès lors de bien estimer au préalable, à la fois, votre réserve d’économies pour les dépenses à court terme, et le risque couru. Ainsi, vous vous protégez des surprises désagréables.

C’est pourquoi votre courtier en assurances doit procéder avec vous à une analyse de votre connaissance des produits financiers et de votre expérience avec ceux-ci. Il doit également analyser votre situation financière, vos objectifs en termes d’économies et d’investissement ainsi que votre sensibilité aux risques. Sur la base de ces facteurs, de vos aspirations et de vos besoins, le courtier peut vous proposer un investissement adapté à votre situation personnelle.

Assurance-vie : branche 21, 23 ou “44”

Vous avez probablement déjà entendu parler des branches 21, 23 et “44”. Il s’agit d’assurances-vie qui constituent une alternative intéressante au compte épargne.

  • La branche 21 offre une éventuelle participation bénéficiaire en plus de la possibilité de garantir la totalité ou une partie de votre capital.
  • En optant pour la branche 23, le rendement dépend des résultats des fonds dans lesquels vous investissez. Investir dans la branche 23 peut s’avérer très rentable, mais s’accompagne aussi de certains risques.
  • La branche “44” – une appellation commerciale sans signification légale – signifie que les branches 21 et 23 sont combinées dans un même contrat.

Epargne-pension : fiscalement intéressante

L’épargne-pension est et reste une manière intéressante de rentabiliser votre argent. Elle vous permet d’épargner à votre propre rythme et annuellement un montant (jusqu’à 940 euros) et de vous constituer ainsi un capital que vous touchez à votre pension. De plus, l’épargne-pension est très intéressante d’un point de vue fiscal. Sur base annuelle, vous pouvez récupérer 30% de votre capital via votre déclaration d’impôts. Vous faites ainsi d’une pierre deux coups. Gardez bien à l’esprit que le capital investi ne peut pas être récupéré avant votre pension.

Astuce: une épargne à long terme vous offre aussi un rendement à long terme et un avantage fiscal. Vous pouvez bénéficier d’un avantage fiscal sur les 2.260 premiers euros de primes par an, mais ce montant maximum dépend de votre revenu professionnel net imposable. Vous disposez d’un avantage fiscal de 30% sur les primes que vous versez. Si vous n’avez pas encore de crédit habitation dont vous déclarez le remboursement dans votre déclaration d’impôts, l’épargne à long terme ne s’avère pas aussi intéressante. Demandez l’avis de votre courtier  !